mardi 21 novembre 2017

Robert Pattinson parle de sa collaboration avec Claire Denis et les frères Zellner dans une nouvelle interview vidéo

Sur sa collaboration avec Claire Denis :


Sur sa collaboration avec les frères Zellner :


https://therpattzrobertpattinson.blogspot.be/

Nouvelles photos de Robert Pattinson visitant l'Acropole d'Athènes - Le 21 Novembre 2017




image host image host image host image host image host image host image host image host image host image host image host image host image host image host image host image host image host image host image host image host image host image host image host image host image host image host image host image host image host image host image host image host image host

https://therpattzrobertpattinson.blogspot.be/

Nouvelle interview vidéo de Robert Pattinson avec DP/30



https://therpattzrobertpattinson.blogspot.be/

Robert Pattinson est nommé dans la catégorie Meilleur Acteur aux Independent Spirit Awards 2018

Les Independent Spirit Awards récompensent les meilleurs films indépendants de l'année et Robert est nommé dans la catégorie "Meilleur Acteur" 👏👏


Félicitations également à Taliah Lennice Webster qui est nommée dans la catégorie "meilleure actrice dans un second rôle" et Benny Safdie dans la catégorie "Meilleur acteur dans un second rôle". Le film est également en lice dans la catégorie "Meilleur Montage"

Rendez-vous le samedi 3 Mars 2018 pour connaître les résultats lors de la cérémonie de remise des prix. 

https://therpattzrobertpattinson.blogspot.be/

Nouvelles photos de Robert Pattinson pour le magazine GQ France


https://therpattzrobertpattinson.blogspot.be/

lundi 20 novembre 2017

Nouvelle photo de Kristen & ses amis à Los Angeles [Novembre 2017]

Nouvelle photo de fan de Kristen au Mexique - 19 novembre


http://lasagarobsten.blogspot.be/

Rob quittant le Chateau Marmont - 18 novembre


http://lasagarobsten.blogspot.be/

dimanche 19 novembre 2017

Robert Pattinson se réinvente dans Good Time - Nouvelle interview avec Vanity Fair


Traduction :

Jouer un criminel avec une maladie mentale a apporté à la star de Twilight ses meilleures critiques et une nouvelle attitude à propos du cinéma. 

Soucieux et distant, deux adjectifs souvent associés à l'acteur Robert Pattinson, c'est peu pour décrire actuellement l'ancienne idole de 31 ans. Le visage du parfum Dior Homme, avec une mâchoire tranchante et un regard intense, a plutôt le rire facile et passe un vrai bon moment. C'est peut-être parce qu'il a les meilleures critiques de sa carrière pour son rôle de petit voleur qui cumule les idées délirantes dans Good Time de Josh et Benny Safdie. C'est peut-être parce que les paparazzi l'ont finalement laissé tranquille et qu'il joue dans les films qu'il a longtemps voulu faire. Ou peut-être parce que sa vie est, tout simplement, géniale. Apparemment, même les esprits sont d'accord.

Il y a quelques années, Pattinson a vu une serveuse/médium dans un restaurant londonien qui lui a dit que son âme avait vécu de nombreuses vies antérieures et celle qu'il vit actuellement était une récompense pour les difficultés qu'il a connu dans ses anciennes vies. "Elle disant genre 'Cette vie est simplement votre âme qui fait un tour, s'amuse, sur des montagnes russes," a raconté Pattinson durant une récente interview dans son restaurant préféré de Los Angeles qu'il m'a demandé de garder secret.

"C'est généralement ce que je ressens," a-t-il ajouté. "Ça a été incroyable. Je n'ai vraiment pas eu de mauvais moments. J'étais sur une croisière du début jusqu'à la fin."

La majeure partie de cette croisière s'est faite sur des plateaux de tournage. Depuis sa première apparition face à Reese Witherspoon dans Vanity Fair quand il avait 16 ans (ses scènes ont finalement été coupées du film) à aujourd'hui, Pattinson n'a pas cessé de travailler, sautant d'un tournage à un autre, y compris durant les 4 années qu'il a passé à ruminer dans la peau d'Edward, le vampire torturé avec la peau qui scintille et qui a une passion désespérée pour l'humaine interdite, Bella, dans Twilight, la saga qui a envoyé son statut de star dans la stratosphère. Nous savons tous comment le conte de fée se termine. Ce qui est remarquable c'est que cela n'a pas fait grand chose pour calmer la passion de Pattinson pour le jeu. Au contraire, cela lui a appris l'importance d'avoir de bons réalisateurs et de solidifier sa quête pour les rechercher à tout prix.

"C'est ce que sont les films pour moi," a déclaré Pattinson à propos de sa détermination à l'égard des cinéastes. "Cela montre du respect pour cette forme d'art et la lignée du cinéma si vous recherchez les gens qui influencent tout le monde."

En 2015, il a envoyé un e-mail aux frères safdie à partir de la photo d'un film pas encore sorti. Selon Josh, il disait : "J'ai vu cette photo de votre film Heaven Knows What et j'ai ressenti une espèce de connexion. Cela me semble en quelque sorte lié à mon but et j'ai le sentiment que maintenant vous êtes lié à mon but."

Suite à cette note, les frères ont rencontré Pattinson, curieux à propos de ce millennial incroyablement célèbre qui n'est pas présent sur les médias sociaux et qui était "pillé par la presse," comme l'a dit Josh. "Il était un martyre pop, d'une manière étrange." Josh a présenté son idée pour Good Time durant leur première rencontre et a expliqué à l'acteur l'approche renégate des frères par rapport au cinéma : pas de loge pour les talents. Peu de règles. Nous allons écrire le scénario et le faire dans les 8 prochains mois. Pattinson était partant, ainsi est né son personnage, Connie Nikas, un criminel né dans le Bronx qui rêve de sortir son frère qui a des besoins spéciaux, Nick (joué par Benny), d'une institution et de fuir dans une ferme en Virginie. Alors que Josh et son partenaire d'écriture Ronald Brownstein écrivaient le scénario, Pattinson se préparait pour le rôle.

Selon Josh, cela impliquait la lecture des 1100 pages d'Executioner's Song de Norman Mailer, la construction d'une biographie détaillée de Connie et de traîner dans les rues de New York dans la peau du personnage avec son frère Nick. Pattinson a appris la façon dont les gens traitaient les personnes ayant des besoins spéciaux, il a traîné avec d'ancien prisonniers récemment libérés et a commencé à écrire des lettres, en tant que Connie, à son frère. Josh lui a demandé de vivre dans un appartement à Harlem durant la totalité du tournage, un sous-sol qu'il décrit comme "la tanière de Connie." "Tout ce qu'il a fait, c'était de manger du thon (pour perdre du poids), garder les rideaux fermés tout le temps et de dormir dans les habits que Connie portait," a raconté Josh. "Robert ne parle jamais de ces trucs."

Pattinson dit qu'il s'est senti intuitivement connecté à Connie, comprenant les choix illogiques du personnage et ne jugeant jamais ce qui est clairement une personne mentalement malade.

"Il pense qu'il est magique. Il pense avoir des super pouvoirs." a dit Pattinson. "En fait, il est malade mentalement. Et C'est vraiment une mauvaise personne dans presque tous les sens du terme."

Josh reconnaît que le lien de Pattinson avec le matériau était cellulaire. "Je pense que la même personne qui pense pouvoir entrer et faire sortir son frère de garde à vue dans un hôpital, est la même que celle qui contacte des petits cinéastes indépendants après avoir vu une photo d'un film," a dit Josh. "Je veux dire, c'est la même personne."

Le plus grand défi de pattinson maintenant semble être de gérer le temps entre les films et de jongler entre ses maisons à Londres et Los Angeles. L'acteur s'est débarrassé de la plupart de ses biens pour rechercher une existence plus simple et plus ouverte. Il avait l'habitude de voyager avec un garde du corps et un assistant. Maintenant il voyage seul, il n'apporte pas grand chose avec lui et il est devenu plus ouvert à ceux qui l'entourent.

"J'ai réalisé que ça m'empêchait de parler à tout le monde. Vous finissez par parler seulement aux gens avec qui vous êtes venus," a dit Pattinson, ajoutant en rigolant, "J'ai réalisé que je n'en avais pas besoin."

Ce qu'il veut maintenant, c'est de maximiser le mode de vie nomade qu'il a perfectionné. Le problème c'est qu'il ne s'engagera plus sur n'importe quel vieux film. Il a passé 4 ans à cultiver sa relation avec la célèbre cinéaste française Claire Denis pour le film à venir High Life, où il joue un condamné à mort forcé de voyager sur une mission exploratoire dans l'espace. Il a voyagé au Maroc pendant 9 jours pour chercher Werner Herzog sur le film de 2015 avec Nicole Kidman, Queen of the desert. Ensuite, il jouera face à Mark Rylance dans le film du réalisateur Colombien Ciro Guerra, Waiting for the barbarians.

"Je pense que vous devez avoir une raison pour vous engager. Je ne veux pas seulement filmer des choses si je ne les comprends pas," a déclaré Pattinson. "Ça me rend un peu triste."

Cette nouvelle stratégie a porté ses fruits. Pattinson admet qu'il a été surpris par les gros titres à Cannes au printemps, quand Good Time a fait ses débuts. La plupart comprenaient le mot "réinvention" pour désigner sa carrière, un exploit qu'il croyait avoir accompli en 2012 quand il commandait depuis le siège arrière d'une limousine dans Cosmopolis de David Cronenberg, peu après avoir terminé Breaking Dawn. Mais il n'est pas opposé à la caractérisation. "Je pensais que je l'avais déjà fait [la réinvention]," a t-il dit. "Mais c'est cool. Si je peux avoir le gros titre de réinvention tous les deux ans, c'est en quelque sorte ce que j'essaie de faire."
Source Via

Traduction : Sabine@therpattzrobertpattinson.blogspot.com
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...