mercredi 24 mai 2017

Come Swim : Interview de Kristen avec Télé Loisirs [Cannes 2017]

A l'occasion de la press junket de Come Swim lors du Festival du Film de Cannes 2017, Kristen parle du projet et sa venue sur la Croisette, sa peur de l'eau, Underwater et son nouveau look dans une interview avec Télé Loisir.

Cannes 2017 : Kristen Stewart - 'Je ne me suis jamais sentie aussi femme qu'avec mon nouveau look'

Pour présenter son premier projet en tant que réalisatrice, Kristen Stewart a choisi le Festival de Cannes. Juste après avoir présenté son court métrage Come Swim, l’actrice se confie à Télé-Loisirs dans un salon de l’Hôtel Majestic.

A Cannes, on fait toujours de belles rencontres. Notamment lorsque l'on est journaliste et qu'on enchaîne les interviews, comme récemment notre envoyé spécial avec … Kristen Stewart. L'occasion de balayer l'actualité de ce celle qui est venue présenter son premier court métrage en tant que réalisatrice, Come Swim.

Journaliste : Ce n’est pas votre première venue sur la Croisette. Vous êtes en train de devenir une experte du festival de Cannes …
Kristen Stewart : [Elle rit] Oui, en effet, j’ai presque l’impression que ce festival est devenu un lieu incontournable chaque année. Thierry Frémaux, le directeur général, a eu la gentillesse de m’inviter en me disant que j’étais une vraie fidèle. Il a tenu à me laisser présenter mon court métrage Come Swim en tant que réalisatrice qui est un film quasi expérimental sur un personnage ayant peur de l’eau mais qui en boit des litres par crainte de se dessécher.

Journaliste : Et vous, vous aimez l'eau ?
Kristen Stewart : Non, justement, je déteste ! [Elle sourit] Je déteste me retrouver dans l’eau car je me sens claustrophobe. J’ai l’impression d’être enfermée et de ne plus pouvoir respirer. C’est pour cette raison que je n’aime vraiment pas nager. Je déteste au point d’éviter en permanence de me rendre sur une plage car des amis insisteraient pour que j’aille dans la mer avec eux. C’est en partie pour cette raison que j’ai voulu faire un film sur l’eau.

Journaliste : Vous dites aimer le festival de Cannes alors que vous êtes plutôt une personne timide et discrète. Comment expliquez-vous cette contradiction ?
Kristen Stewart : Votre question résume tout simplement la complexité de ma personne ! J’adore mon métier, les réalisateurs et pour tout simplement le cinéma. Cannes est la célébration de tous ces gens pour qui j’ai énormément de respect. C’est pour ça que je me sens à la maison ici. Cela me permet aussi de pratiquer votre langue que j’aime tellement. Je regrette d’avoir un bon vocabulaire mais de rencontrer encore autant de difficultés pour faire des phrases en français. Et puis, avouez tout de même que je fais désormais plus d’efforts lorsque je suis sur la Croisette et surtout lorsque je monte les marches du Palais. [Elle rit]

Journaliste : Votre nouveau look fait sensation sur la Croisette. Le crâne rasé est-ce une façon de tirer définitivement une page sur la jeune femme fragile connue à l’époque de Twilight ?
Kristen Stewart : J’ai dû raser mes cheveux pour les besoins du tournage de mon prochain film, Underwater, avec Vincent Cassel. On me demande aujourd’hui si je me sens plus masculine avec ce nouveau look alors que j’éprouve totalement le contraire. Je ne me suis jamais sentie autant femme qu’aujourd’hui ! Avec moi, rien n’est jamais calculé. J’agis toujours à l’instinct et par passion.


Come Swim : Portrait de Kristen lors du Festival du Film de Cannes 2017 pour Paris Match

A l'occasion de la press junket de Come Swim lors du Festival du Film de Cannes 2017, Kristen a shooté un portrait devant l'objectif du photographe Sébastien Micke pour le magazine français Paris Match. 

mardi 23 mai 2017

Josh Safdie revient sur la manière insolite dont il a appris par Robert Pattinson que Good Time était en compétition

Lors d'une entrevue avec The Hollywood Reporter, Josh Safdieense, vous êtes le plus enthousiasmée par une application qui Good Time faisait partie de la session officielle du festival:


Traduction  : 


" Josh  : Est-ce que je peux raconter une histoire vraiment cool, sur ce qui m'a le plus enthousiasme quand sur un appris qu'on allait au festival du film de Cannes?
Donc il ya 9 mois j'étais dans la maison de Rob Pattinson à Los Angeles. J'ai lu des romans entiers dans les toilettes, j'adore être assis sur les toilettes! A New York surtout, c'est le seul espace privé que vous avez, donc de bons WC c'est une chose incroyable.
Ben  : Sur un fait de nombreuses réunions où je suis à l'extérieur et lui à l'intérieur des toilettes. 
Josh  : Rob a ces toilettes japonaises incroyable, c'est un WC de luxe qui s'appelle le Toto, le Neorest Toto et je m'en suis servi chez lui quand nous étions - je ne sais plus ce que nous faisions à LA, On a vendu le film ou quelque chose du genre - et ces toilettes m'ont mis sur le cul, ça soufflait de l'air chaud et il m'a dit " si tu pense que celles-ci sont bien, utilisez celles dans ma Chambre ". Donc j'ai été utilisé dans la chambre, j'ai ouvert la porte et ça a fait un bruit, le couvercle s'est levé et en gros ça me disait 'assis toi sur moi', je ne sais pas Depuis longtemps. Je m'extasiais devant ses toilettes et il m'a dit " Josh si on va en compétition au festival du film de Cannes, je t'achèterai ces toilettes  !" Donc, à l'origine, nous avions ces offres pour jouer au Festival, plus sur ne savait pas où, ce n'était pas clair jusqu'à 8 / 6h avant l'annonce. J'étais au téléphone avec notre société de vente et tous ces gens, dans une conversation intense et nous ne savions pas où nous allions, l'auto l'été était dans quelques heures et Rob n'arrêtait pas de m'appeler, je me demandais Ce qu'il voulait. Je lui ai envoyé un message lui disant que j'étais au téléphone et il m'a répondu 'rappelle moi tout de suite ' et je lui ai dit que je ne pouvais pas de voiture j'avais un coup de fil important et ensuite il m 'A simplement envoyé une p *** dans la photo des toilettes! Et j'ai dit aux autres que je devais raccrocher et ils me disaient "c'est un appel important, il ya plusieurs pays au téléphone vous ne pouvez pas raccrocher" et je leur ai répondu 'je crois que l'on va en compétition 'Et ils m'ont demandé comment je le savais et leur leur ai dit que je venais de recevoir une image d'un Neorest Toto, des toilettes japonaises et la seule raison pour laquelle Rob m'enverrait ça c'est notre allions en compétition. J'ai donc raccroché et je l'ai rappelé et il m'a dit 'tu n'as pas entendu?' Et je lui ai répondu que non. Ce qui m'excite le plus c'est d'avoir ces toilettes !! Quand j'ai dit à mon propriétaire que j'avais besoin de sa permission pour l'installateur, il était confus, il me disait 'vous voulez installer quoi dans votre appartement? "Et je lui disais" Écoutez, je paierai pour le plombier, Ne vous inquiétez pas! "

Pour les curieux qui veulent un aperçu de ces fameuses toilettes de luxe:  Par ICI

Traduction: Sabine@therpattzrobertpattinson.blogspot.com

Josh & Benny Safdie parlent de la performance de Robert Pattinson dans Good Time

Dans une interview avec ScreenDaily, les frères Safdie parlent de la manière dont Robert les a approches et sur sa performance dans le film Good Time:


Traduction de l'interview  :

" Comment avez-vous réagi en apprenant que vous étiez sélectionné pour la compétition officielle?
Josh Safdie: Dans la maison de Robert Pattinson à Los Angeles, il y a des toilettes chères et incroyable. Après mettre assis dessus pendant 20 minutes je lui ai dit que "c'était un rêve". Il y a dit: 'si nous allez en compétition à Cannes, je t'achèterai ces toilettes'. Six heures avant l'annonce de Cannes ... Rob m'a envoyé une photo des toilettes. C'est comme cela que j'ai découvert!

Commentaire le film s'est-il fait?
JS: Nous étions au point mort sur cet autre film que nous faisons maintenant et qui s'appelle Uncut Gems et [notre dernier film] Heaven Knows Ce qui était sur le point de sortir en salles. Robert [Pattinson] a vu une photo et cela lui-même à propos des couleurs, de l'image elle-même, il est devenu obsédé par l'idée d'entrer en contact avec nous. Ensuite, il a vu la bande annonce et a dit "Maintenant j'ai besoin de vous rencontrer". Ensuite, il y a un film et un affirmé "quoique vous fassiez ensuite, je veux en faire partie, même si cela veut dire Les repas. "

Il ne collait pas vraiment avec le monde du diamant [pour Uncut Gems], j'ai été honnête avec lui à ce sujet et il y a un autre monde nous nous réfléchissions et nous nous avons dit que nous pouvions peut-être écrire quelque chose Pour lui dans Good Time. 

Commentaire était-ce de travailler avec Robert Pattinson?

Benny Safdie: J'ai beaucoup de respect pour la manière dont il est allé en profondeur, les endroits où il est allé, les gens qui ont rencontré, son niveau d'engagement, 16h par jour, il était prêt à tout faire . Il faisait confiance, je jouais le frère en fauteuil roulant et nous nous disons "nous n'avons pas besoin de toi pour ce prix", plus il voulait rester et vous pousser dans le froid. Il disait: 'J'ai besoin de faire cela, d'aller aussi loin'. Il s'est dépassé. 

JS: Nous avons amené Rob dans plusieurs prisons actives. Il apparaissait dans son personnage dans l'espoir que les détenus ne le reconnaîtraient pas comment être une vedette de cinéma. Nous avons reculé notre date de départ dans l'intention d'avoir plus de temps de préparation et je dirais il a eu 3 à 4 mois pour préparer le personnage, ce qui est beaucoup pour une vedette de cinéma dans sa carrière. 

Comment décririez-vous sa finale de performance?
JS: Je ne l'appellerais même pas une performance. Si vous deviez montrer le film à quelqu'un qui ne sait pas qui est Robert Pattinson, il supposerait simplement que nous avons trouvé ce type. Les sélections de spectacles avec lesquels je pourrais le comparer à ce qu'il a achevé à l'Al Pacino dans Dog Day Afternoon ou Tommy Lee Jones dans The Executioner's Song ou Robert De Niro dans Taxi Driver. Je mentionne des icônes cinématographiques. C'est ce que les gens sont comparés, c'est une transformation. 

Personnellement pour lui, il voulait disparaître. Quand il était complètement dans le personnage, en costume et maquillage et quand il a trouvé sa voix, il se promenait simplement dans le quartier, simplement parce qu'il ne forma pas le faire d'ordinaire. Il allait à la pharmacie et s'achetait un Coca Cola et personne ne lui disait rien ni le regardait, ni ne prénvent une photo de lui et c'est là où il se trouvait trouvé le personnage. "


Traduction: Sabine@therpattzrobertpattinson.blogspot.com

Come Swim : Portraits de Kristen lors du Festival du Film de Cannes 2017 pour The Hollywood Reporter

A l'occasion de la promotion de Come Swim lors du Festival du Film de Cannes 2017, Kristen a shooté une série de portraits pour The Hollywood Reporter. Elle a également répondu aux questions dans une interview.


* Vidéo BTS du photoshoot

Come Swim : Interview de Kristen avec Repubblica [Cannes 2017]

A l'occasion de la press junket de Come Swim lors du Festival du Film de Cannes 2017, Kristen évoque la naissance de son premier court métrage, l'intrigue du film, son expérience de réalisatrice et ses futurs projets Underwater et JT Leroy dans une interview avec Repubblica.


Journaliste : Kristen, le thème de l'existence du mouvement océanique est un rappel de sa propre vie ?
Kristen Stewart : C'est ce que nous ressentons tous lorsque nous nous séparons des autres, mais je n'avais pas peur d'affronter la question de la séparation et de l'aliénation, même de mes propres séparations … Je voulais traduire un processus intérieur en images.

Journaliste : Qui est le protagoniste ?
Kristen Stewart : L'éveil, je dirais, la vie intérieure ne reflète pas l'interaction quotidienne, ce que vous ne pouvez pas communiquer et c'est une chose normale, et un jour, vous avez le sentiment d'être tellement saturé qu'il semble que vous essayez de marcher sous l'eau ; vous pouvez respirer, mais quelques pas plus loin et respirer et nous sommes tous les mêmes. Et vous vous dites, mais je suis certain que je suis capable de vivre parmi vous.

Journaliste : Qu'avez-vous voulu faire passer comme message avec Come Swim ?
Kristen Stewart : Ma volonté d'expansion, j'ai été focalisée sur l'image d'un homme exclu et isolé qui célèbre son isolement et dort sur le fond de l'océan. Il y a des ordures au fond de l'océan, j'ai vu des images de toute cette merde qui me retourne l'estomac. Je me souviens de l'image d'une chaise là-bas et j'ai mis mon court métrage sur un matelas, et oui, il y a également l'écologie.
Nous sommes tous sujets à nous plonger dans l'eau de tous les côtés – ajoute t-elle – nous devons survivre et pourtant il est plus fort que nous. L'idée derrière le film est que la seule façon de se lever est de capituler devant quelque chose que vous ne pouvez pas gagner. Je suis une maniaque du contrôle et personnellement je déteste l'eau, je n'aime pas la plage, je suis claustrophobe, donc, pour moi, cela a du sens pour quelqu'un qui a perdu la capacité d'être normal, en tant que protagoniste de mon film. Être immergé dans un état épique de soumission, s'il y a combat.

Journaliste : Pourquoi cela paraît 'difficile' ? 
Kristen Stewart : Parce qu'à l'intérieur, j'ai le sentiment d'être délicate, très féminine et je voulais jouer avec les contrastes.
Essayer de paraître plus forte et plus agressive a ouvert mon esprit, mais je veux également dire que mon prochain projet, JT Leroy, est à propos d'un jeune homme qui prétend être un écrivain transgenre appelé JT Leroy, ce qui demande de porter diverses perruques, alors cela vaut la peine de repartir presque à zéro et de m'oxygéner.

Journaliste : Entre temps, vous faites un thriller intitulé Underwater. Une coïncidence ? 
Kristen Stewart : Underwater, oui c'est vrai, mais c'est sûrement une coïncidence. Nous tournons dans un ordre chronologique et c'est un film qui me retourne, car je dois tourner des scènes sous l'eau, couverte de boue et de poids pesant 25 kilos, je suis détruite … C'est l'histoire d'un laboratoire de recherches sous marin menacé par un tremblement de terre. C'est un film totalement basé sur l'action, très masculin, mais c'est là que j'ai découvert le côté féminin du personnage en moi.

Journaliste : Ensuite, qu'est-ce que vous allez faire ?
Kristen Stewart : J'écris et je cherche un film à faire en tant que réalisatrice, mais cela n'est pas facile. J'ai aimé l'expérience du court métrage car il n'y a pas de forme, vous ne devez pas divertir de manière standard, ce qui vous permet d'incorporer l'histoire visuelle pour l'esprit ésotérique et l'émotion. Si vous avez une heure et demi ou plus de temps, vous devez commencer par un début, puis une évolution et une fin et la longueur de la structure narrative est courte : cela n'est pas le cas du court métrage. Avec un clip musical, vous pouvez faire et expérimenter n'importe quoi, mais j'explore l'idée de rallonger un court métrage en un long métrage, voir mon personnage lorsqu'il se réveille, le suivre.
C'est toujours une montagne russe imprévisible : vous ne savez jamais ce qui vous attend, alors j'aime ça.

Journaliste : Votre relation avec Chanel ?
Kristen Stewart : Chaque fois que je vais à Paris, c'est comme me retrouver dans la famille lors de Thanksgiving. Tout le monde vous aime et ils viennent vous voir et tout le monde veut tout savoir à propos de vous. J'admire vraiment la créativité de leur équipe – 'Tiens le sac sur le sol, ok, clic, c'est fait!' – et j'aspire à cette même créativité sans fin.

lundi 22 mai 2017

Good Time sera diffusé au cinéma Gaumont-Opéra à Paris le samedi 27 mai !

Dans le cadre de l'événement 'Cannes à Paris' le cinéma Gaumont-Opéra diffuse certains films sélectionnés au festival du film de Cannes:

Pour les parisiens et proches qui ne veulent pas attendre le 11 octobre, une projection de Bonne durée aura donc lieu le samedi 27 Mai à 22h 40!


Pour réserver rendez-vous sur le site de  cinemasgaumontpathe.com

Http://therpattzrobertpattinson.blogspot.be/

Nouvelle Interview de Robert Pattinson avec le magazine Crash



Imagebam.com Imagebam.com Imagebam.com Imagebam.com Imagebam.com Imagebam.com Imagebam.com Imagebam.com Imagebam.com Imagebam.com Imagebam.com Imagebam.com Imagebam.com Imagebam.com Imagebam.com Imagebam.com Imagebam.com Imagebam.com

Pour votre suiveur d'anglais, la version anglaise du magazine est maintenant disponible  ICI 

Http://therpattzrobertpattinson.blogspot.be/

Nouvelles photos de Kristen avec des fans à Cannes [20.06.2017]

Après avoir assisté à l'avant première de Come Swim lors du Festival du Film de Cannes 2017, Kristen a pris des photos avec des fans plus que ravies à la sortie de son hôtel. 


Come Swim : Interview de Kristen avec Canal Plus [Cannes 2017]

A l'occasion de l'avant première de Come Swim lors du Festival du Film de Cannes 2017, Kristen mentionne Olivier Assayas et leur premier visionnage du court métrage ensemble dans une interview avec Canal Plus.

dimanche 21 mai 2017

Le Photoshoot de Robert Pattinson pour Crash Magazine Maintenant en MQ Numérique

Hôte d'image

Hôte d'imageHôte d'image Hôte d'image Hôte d'image Hôte d'image Hôte d'image Hôte d'image

http://www.pattinson-art-work.com/

Come Swim : Kristen lors de la press junket du film au Festival du Film de Cannes 2017 [20.05.2017]

Fraîchement arrivée sur la Croisette et avant d'assister à la projection de Come Swim, le premier court métrage qu'elle a écrit et réalisé, Kristen a rencontré la presse pour assurer sa promotion. Les journalistes ont partagé confidences et photos sur les réseaux sociaux. 


* Photos



* Tweets & posts Instagram 



 '@KristenStewart projette son #courtmétrage #ComSwim à #Cannes2017 #Excitée d'être de retour'



'Interview avec Kristen Stewart #KristenStewart #FestivalDuFilmDeCannes2017 #balconterrasse'




 'A discuté avec Kristen Stewart à propos de son court métrage, COME SWIM. Il explore la peine de coeur. 'Cette douleur est tellement normale - tout le monde passe par cela' #Cannes'




 'Kristen Stewart était extraordinaire. Très intelligente. Très concentrée et simplement délicieuse #Cannes2017'







Voir l'image sur TwitterVoir l'image sur TwitterVoir l'image sur Twitter

Today @Festival_Cannes I talked to Todd Haynes on Wonderstruck, Andrey Zvyagintsev on Loveless, and Kristen Stewart on her short Come Swim.
''Aujourd'hui au @Festival_Cannes j'ai parlé avec Todd Haynes à propos de Wonderstruck, Audrey Zvyagintsev à propos de Loveless et Kristen Stewart à propos de son court métrage Come Swim'



'Kriiiiiiisten !!! #Cannes2017 #KristenStewart #Instax #journalistecroisette'


* Mode

Kristen porte des mitaines et une paire de spartiates noires issues de la collection Chanel Cruise 2018.
Stylisme par Tara Swennen, maquillage par Christophe Danchaud et coiffure par Giannandrea

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...